.

VOYAGE CULTUREL EN GROUPE

LA COREE du sud

le Pays du Matin Calme

  • Séoul, la capitale trépidante entre le passé et la modernité
  • Kyongju, musée “sans murs”, classé au patrimoine mondial par l’UNESCO
  • Le temple de Haeinsa et sa célèbre bibliothèque
  • Les paysages poétiques du Pays du matin calme
  • Le parc national de Seoraksan

16 jours - Départ : 10 octobre 2019

.

La Corée possède le trésor le mieux caché de l’Asie. De Séoul la trépidante au silence des temples bouddhiques blottis dans les montagnes, des palais somptueux des Yi aux rizières baignées d’une lumière magique, vous découvrirez un héritage culturel d’une richesse inouïe.

.

Détails du voyage

version 07/02/19 10:55

1er jour, jeudi 10 octobre : BRUXELLES - DUBAI - SEOUL

L’après-midi rendez-vous à l’aéroport de Zaventem pour prendre le vol de ligne Emirates à destination de DUBAI.
Après minuit, correspondance avec la même compagnie à destination de SEOUL.

2e jour, vendredi 11 octobre : SEOUL

Arrivée en fin d’après-midi à SEOUL, capitale de la Corée du Sud, officiellement connue sous le nom de République de Corée. Accueil par notre guide local. Pendant notre transfert à l’hôtel, nous faisons une première connaissance avec cette métropole débordant de vitalité. L’origine de la ville remonte au 14e siècle, à l’époque du royaume de Choson sous la dernière dynastie de la Corée, la dynastie Yi (1392-1910), époque pendant laquelle la ville était connue sous le nom de HANYANG. Par après la ville reçut le nom de Séoul, dérivé du mot coréen ancien Seobeol signifiant tout simplement “capitale”. Fort heureusement, malgré l’avancée du béton, Séoul a su conserver un certain charme asiatique. A deux pas des hautes façades du progrès, on trouve encore des marchands de fruits, de légumes et d’épices, tout un monde qui continue à vivre à son rythme. Logement à l’hôtel Grand Ambassador****sup (Séoul).

3e jour, samedi 12 octobre : SEOUL

Après une bonne nuit de repos, nous irons admirer le “Palais du Bonheur radieux”, le Kyongbok-kung, d’une superficie de 20 hectares, véritable cité dans la ville, construit en 1394 un peu après l’avènement de la dynastie Yi en 1392. La salle du trône, Kunjôngjôn, qui servait également de salle d’audience, est le bâtiment le plus vaste et le plus impressionnant. Le Kyânghoeru, pavillon situé au milieu d’un étang artificiel, est utilisé comme salle de réception. La visite du Musée national est une excellente introduction à notre séjour en Corée. Mais le plus romantique est certainement le pavillon de Hyang-Wonjông perché sur un minuscule îlot, au centre d’un étang couvert de lotus. C’était la retraite favorite de la famille royale. Ensuite, promenade au Bukchon Hanok Village, un village traditionnel au centre de la métropole. C’est un ensemble de quartiers aux rues sinueuses où ont résidé des familles aristocratiques durant 6 siècles. Nous visiterons aussi le marché de Namdaemun (“la Grande Porte du Sud”) ou Tongdaemun (“la Grande Porte de l’Est”), un endroit où l’on trouve de tout. Ce marché est l’un des plus colorés de Séoul! Logement à l’hôtel Grand Ambassador****sup (Séoul).

4e jour, dimanche 13 octobre : SEOUL - MAGOKSA - GONGJU - YUSEONG

Nous nous dirigeons vers SUWON, le chef-lieu du Kyonggido, la province qui entoure Séoul.
A la fin du 18e siècle Suwon fut pour un temps une capitale déplacée par un souverain fidèle à la mémoire de son père assassiné et désireux de séjourner près de sa tombe. Visite de la vieille ville, à l’intérieur des remparts ponctués de tours de guet et de portes monumentales.
Nous roulons vers le sud-ouest et visitons d’abord le monastère de MAGOK-SA (sa = monastère), où, chose inhabituelle, une rivière sépare le site en deux.
Dans cette partie occidentale du Pays du matin calme se trouvent Gongju et Puyo, les anciennes capitales du royaume de Paekche (5e et 6e siècles), un des trois royaumes coréens (avec le Koguryo au nord et le Silla au sud-est) nés aux premiers siècles de notre ère de l’affaiblissement du protectorat des Han chinois sur la Corée. C’était un pays aux terres fertiles et où il faisait bon vivre. Les souverains qui entretenaient d’excellentes relations avec la Chine du Sud recevaient à la cour des peintres, des artistes et des artisans chinois. Par ailleurs, ce sont les émigrés de Paekche qui introduisirent le bouddhisme au Japon en 552. On retrouve leur influence dans l’architecture de nombreux édifices japonais élevés à cette époque. Visite de GONGJU, capitale du royaume de Paekche de 475 à 538, année où ses souverains décidèrent de s’installer à Puyo pour fuir leurs remuants voisins de Koguryo. Visite des tombes royales, dont celle du roi Muryong (501-523), et du Musée national renfermant les objets trouvés dans ses tombes. Le soir, nous atteindrons la région de Yuseong, connue pour ses fameuses sources d’eau chaude. Installation à l’hôtel Lotte City Hotel**** (Daejon).

5e jour, lundi 14 octobre : YUSEONG - PUYO - SUNCHEON

Le matin, continuation de notre visite de l’ancien royaume de Paekche. Plus spécifiquement PUYO, magnifiquement situé entre la rivière Kum (Kum-gang) et la montagne de Puso (Puso-san). La ville fut le témoin des derniers jours du pouvoir des souverains de Paekche. Ce furent les armées de Silla qui vinrent assiéger la forteresse, perchée au sommet de la falaise qui domine la Kum. Lorsqu’elle tomba en 663, les 3000 femmes du palais se jetèrent du Rocher Nakhwa-am (“le Rocher de la chute des fleurs”) dans le fleuve.
Au temple de KWANCHOK-SA, notre intérêt se portera surtout sur le très curieux Unjin Miruk, une statue du 10e siècle de 18 m de haut qui représente le Bouddha du futur Maitreya, Miruk en coréen.
A CHONJU, la capitale provinciale du Cholla du Nord (Chollabuk-do), située sur le bord de la plaine d’Honam, la plus grande région agricole de la Corée, nous ferons un arrêt dans un atelier fabriquant de façon artisanale le “Hanji”, le papier de mûrier traditionnel, utilisé pour la calligraphie. Au cours de l’après-midi, nous traversons la province de Cholla du Sud (Chollanam-do) et arrivons à SUNCHEON. Logement au Suncheon Royal Tourist Hotel*** (Suncheon).

6e jour, mardi 15 octobre : SUNCHEON - DAEGU : excursion à Songgwang-sa & Hwaom-sa

Le matin, visite de SONGGWANG-SA. Avec ceux de Tongdo-sa et Haein-sa, le temple de Songwanga appartient au groupe des trois piliers du bouddhisme coréen, représentatifs des Trois Joyaux du Bouddhisme (Bouddha, Dharma, Sangha). Songgwang-sa est le temple “Sung” (moine), où l’accent est mis sur la communauté des moines ou la Sangha. Depuis le 12e siècle, sous l’impulsion du moine Pojo Kuksa, le monastère est le centre de la méditation zen et depuis 1969 le seul temple de Corée qui accepte à demeure des bonzes étrangers.
Nous roulons ensuite dans un magnifique décor vers le très beau monastère de HWAOM-SA, adossé aux premiers contreforts des monts Chiri. Le temple fondé en 544 doit sa fortune au maître Ei-Sang, qui en fit en 643 un grand centre d’études du sutra Avatamsaka ou “Sutra de l’Ornementation fleurie”, rédigé originellement en sanskrit. Ce sutra eut de grandes répercussions sur le bouddhisme chinois : l’école Hua-Yan lui fut consacrée avant d’être exportée en Corée (l’école Hwa Om, l’équivalent coréen de l’école Hua-Yan).
C’est Vairocana que l’on vénère dans le hall principal placé face à l’entrée. Ce dernier sanctuaire est cependant nettement éclipsé par celui du Bouddha historique Sakyamuni -l’énorme Kakwang-jon- qui occupe tout le côté gauche de la haute terrasse en L qui ferme la cour. Resté intact depuis sa construction en 1703, le Kakwang-jon est le plus grand hall de prière du pays. Continuation pour DAEGU. Logement à l’hôtel Grand**** (Daegu).

7e jour, mercredi 16 octobre : DAEGU - HAEINSA - BUSAN

Départ pour le célèbre temple zen de HAEIN-SA, situé dans une haute vallée des monts Kaya. Comme celui d’Hwaom-sa, le temple de Haein-sa appartient à la secte Hwa Om dont l’enseignement tend à prouver que notre monde phénoménal n’est qu’un mirage sans consistance, “un reflet sur l’eau”, d’où le nom du temple, “Temple du Reflet sur l’eau”. Parmi les trois piliers du bouddhisme coréen, Haein-sa représente le Joyau de la Doctrine (Dharma) grâce à sa collection du Tripitaka Koreana.
En effet, l’attrait unique de Haein-sa est à la fois sa situation en pleine forêt et la présence dans sa bibliothèque de planches xylographiques permettant d’imprimer le Tripitaka. Bouddha n’ayant laissé aucun texte, ses disciples se réunirent après sa mort en concile et confièrent à Ananda, un cousin de Bouddha, à Kasop et Upali de rédiger l’ensemble des sermons, des exposés de la doctrine et des règles de la discipline monastique. L’ensemble de ces textes est appelé “Les Trois Corbeilles” ou Tripitaka originellement rédigé en Pali.
Le Tripitaka Koreana, gravé entre 1235 et 1251 sur 81.258 planches, est destiné à imprimer le plus ancien, le plus complet et le plus intact Canon bouddhique en chinois qui existe au monde. Ce fut un travail laborieux, à une époque où l’on ne connaissait pas encore les caractères mobiles. Les bois devaient subir une longue préparation : trois années d’immersion dans l’eau salée, puis trois années dans la terre et, enfin, trois années à l’air libre. La gravure des planches exigeait seize années de travail.
Continuation pour la cité portuaire de BUSAN, admirablement situé dans un cirque de collines. Visite du fameux marché aux poissons de Jagalchi et du parc Yongdusan et sa tour de Busan. Logement à l’hôtel Crown Harbor*** (Busan).

8e jour, jeudi 17 octobre : BUSAN - TONGDOSA - KYONGJU

En cours de route vers Kyongju, nous ne manquerons pas de visiter le célèbre temple de TONGDOSA, situé dans un magnifique cadre. Le temple fut fondé en 646 pour abriter les précieuses reliques du Bouddha historique (une partie de son crâne, sa robe et sa besace), ramenées de Chine par le moine Chajang. Avec ceux de Songwang-sa et Haein-sa, le temple de Tongdosa appartient au groupe des trois piliers du bouddhisme coréen, représentatifs des Trois Joyaux du Bouddhisme (Bouddha, Dharma, Sangha). Tongdo-sa est le temple “Pul” (Bouddha), où l’accent est mis sur l’esprit du Bouddha.
Après cette visite, nous partons pour KYONGJU (Gyeongju), véritable musée à ciel ouvert qui regorge de monuments et de trésors historiques. Si vous ne deviez visiter qu’un seul endroit en dehors de Séoul, ce serait Kyongju, cité qui fut pendant 1000 ans (57 av. J.-C. - 935 apr. J.-C.) la capitale des rois de Shilla. Ce n’est qu’au 4e siècle que le royaume de Shilla devint puissant. Au 7e siècle, les Tang venus de Chine, se mirent à conquérir les royaumes coréens mais les rois de Shilla prirent conscience du danger et combattirent l’envahisseur. Ils parvinrent à les repousser et à unifier le pays pour la première fois.
Au Musée national, d’un grand intérêt, sont conservés les vestiges du royaume de Shilla tels que couronnes en or, poteries, objets bouddhiques, sculptures. Ce musée abrite également la légendaire cloche Emile, l’une des plus imposantes d’Asie (23 tonnes de bronze, 3 m de hauteur). Le parc des Tumuli abrite un grand nombre de tombes royales datant de la période précédant l’unification par Shilla. Nous visitons la tombe du Cheval Céleste qui fut découverte en 1974 et où l’on a trouvé 10.000 objets qui sont exposés au musée, dont une couronne en or. Le temple Punhwang-sa est connu pour sa pagode du 7e siècle. Nous passons par l’observatoire astronomique de Chomsongdae et l’Anapchi, une sorte de palais d’été. Logement au Benikea Swiss Rosen Hotel*** (Kyongju).

9e jour, vendredi 18 octobre : KYONGJU - ANDONG

Le matin, continuation de notre visite de KYONGJU. Le Pulguk-sa (“temple du Pays du Bouddha”), œuvre du célèbre architecte Kim Tae-Song (8e siècle), repose sur une massive terrasse de pierres. La majorité des édifices en bois a dû être reconstruite. Mais les ponts de pierres, les escaliers et les pagodes sont d’origine. Devant le sanctuaire principal dédié à Sakyamuni deux pagodes : celle de droite, le Tabo-tap, est considérée comme le chef-d’œuvre du genre. Les bronzes dorés d’Amitabha et de Vairocana, chacun dans un sanctuaire différent, sont caractéristiques de l’âge d’or de Silla. La grotte de Sôkkuram, qui date de la même époque, est l’un des plus beaux sanctuaires bouddhiques d’Asie. La construction de la rotonde en granit constitue un véritable tour de force du point de vue architectural. Une vitre a été placée à l’entrée de la grotte afin d’en protéger les trésors. Dans les environs se trouve la tombe Gwaening, un exemple classique de tombe de la dynastie de Silla.
Départ pour Séoul. En cours de route, visite de HAHOE, l’un des plus beaux villages de Corée, enfermé dans un magnifique méandre de la Naktong. Ce village traditionnel est riche de ses vieilles maisons patriciennes et de ses fermes coiffées de chaume. Continuation pour ANDONG et logement à l’hôtel Andong Park*** (Andong).

10e jour, samedi 20 octobre : ANDONG - SAMCHEOK - DONGHAE

Le matin, en quittant Andong, nous nous arrêtons près de la statue géante représentant Jebiwon ou Amita-bul (le Bouddha Amitabha).
Ensuite, visite de TOSAN SOWON, la plus connue des écoles confucianistes privées, construite en 1574 à la mémoire du grand lettré Yi Hwang (1510-1570), mieux connu sous son pseudonyme de Yi Toegye. Il était l’un des deux plus importants lettrés confucianistes du Pays du Matin calme (l’autre étant son contemporain Yi Yulgok). Cinq ans après sa mort le roi éleva son école au rang de sowon, l’équivalent privé des écoles royales (hyanggyo) dont les meilleurs étudiants entraient ensuite à l’université confucianiste de Sungkyunkwan à Séoul. On y organisa chaque année des examens officiels.
Visite du “temple du rocher flottant” ou PUSOK-SA (Buseok-sa) occupant neuf terrasses. Le monastère, fondé au 7e siècle par le célèbre moine Uisang, possède un des plus anciens exemples d’architecture en bois qui nous soient parvenus en Corée : le Muryangsu-jon de l’époque Koryo (13e siècle). Nous pourrons également y admirer un magnifique Amita-bul en laque dorée. Continuation pour SAMCHEOK et DONGHAE. Logement à l’hôtel Donghae Convention Hotel*** (Donghae).

11e jour, dimanche 20 octobre : DONGHAE - SOKCHO

En passant par Donghae et Kangnung (Gangneung), nous atteignons le parc national d’Odaesan. Visite du monastère de WOLJONG-SA, un bel exemple des travaux de restauration entrepris par les Coréens pour rendre la gloire d’antan à leurs sites historiques. Nous poursuivons notre route vers le nord en longeant la mer Orientale. Visite de l’OJUK-HON, résidence du célèbre lettré confucianiste Yi Yulgok (1536-1584) et du temple de NAKSAN-SA auquel la présence de la mer confère un caractère unique. Continuation vers le massif du Seorak ou SEORAKSAN. Logement à l’hôtel Ramada**** (Sokcho), situé en bord de mer et point de départ pour la visite du parc national de Seoraksan.

12e jour, lundi 21 octobre : SEORAKSAN

Visite au cœur du PARC NATIONAL DE SEORAKSAN. Nous découvrons d’abord le monastère Sinhung-sa, dédié à Amita-bul, et le Heundeul Bawi avant de prendre le téléphérique vers la forteresse Kwongum-song offrant une magnifique vue sur les montagnes escarpées étalant leur splendeur automnale. Si le temps le permet, visite de la vallée de Sibiseonnyeotang. Logement à l’hôtel Ramada**** (Sokcho).

13e jour, mardi 22 octobre : SOKCHO - SEOUL

Le matin, promenade dans la vallée de Paekdam, avec le beau temple Paekdam-sa, en plein cœur du parc national de Soraksan.
Puis il sera temps d’entamer notre retour vers Séoul. Dans la région d’Yoju, nous visiterons encore YONG-NUNG (Yeongneung), la tombe du grand Sejong (1418-1450) auquel les Coréens doivent l’alphabet hangul. Non loin de là, nous trouverons, à ICHEON, quelques ateliers de céramique, un art dans lequel la Corée a excellé pendant des siècles. L’art du céladon de la période Koryo en est un parfait exemple.
Arrivée à SEOUL et logement à l’hôtel Grand Ambassador****sup (Séoul).

14e jour, mercredi 23 octobre : SEOUL

Après le petit déjeuner, visite du Changdok Palace. Construit en 1405, ce palais n’était pas destiné à devenir une résidence officielle et dévie de ce fait du plan habituel des palais royaux. En dépit de son non-conformisme, le palais de Changdok, qui avait moins souffert que le Kyongbok lors des invasions japonaises de 1592, dut assumer le rôle de résidence officielle de 1611 à 1867. Dans le prolongement des jardins du palais de Changdok se trouve le Jardin Secret (Piwon), magnifique parc boisé de 40 hectares où de ravissants pavillons se mirent dans les étangs. Ici, les souverains pouvaient vivre comme le commun des mortels et oublier l’étiquette. Ensuite, visite du musée d’Art moderne.
L’après-midi, possibilité de faire des achats dans la rue des antiquaires d’Insandong.
Logement à l’hôtel Grand Ambassador****sup (Séoul).

15e jour, jeudi 24 octobre : SEOUL

Matinée libre pour se reposer un peu après ces jours intenses. Après le déjeuner, visite du Musée national d’une grande richesse : l’art des Trois Royaumes, l’art bouddhique à travers les siècles (surtout la collection des Maitreya ou Miruk), les incomparables céladons de Koryo, les céramiques blanches de Chosun.
Puis nous pourrons découvrir la technologie futuriste de Samsung et Gangnam, le quartier branché avec ses gratte-ciel, ses clubs et boutiques de luxe, également typique à Séoul.
Le soir, transfert à l’aéroport pour le vol de ligne de Emirates à destination de Dubaï.
Décollage prévu vers minuit.

16e jour, vendredi 25 octobre : SEOUL - DUBAI - BRUXELLES

Arrivée tôt le matin à Dubaï et correspondance avec la même compagnie pour BRUXELLES où nous arrivons en début d'après-midi au terme d’un magnifique voyage !

Prix et conditions

Prix par personne : 4295 EUR
Supplément single : 795 EUR


COMPRIS DANS LE PRIX
- les vols de ligne Emirates en classe économique : Bruxelles-Dubaï-Séoul (+/-18h) et Séoul-Dubaï-Bruxelles (+/- 20h30)
- les suppléments “carburant” et sécurité actuels et les taxes d’aéroport à Bruxelles, Dubaï et Séoul : 71,32 EUR
- 13 nuits d’hébergement dans les hôtels 3* et 4* mentionnés ou similaires (normes locales)
- toutes les chambres avec bain ou douche et W.-C.
- la pension complète du dîner du 2e jour jusqu’au déjeuner du 15e jour
- une cérémonie du thé
- tous les transports et transferts sur place
- toutes les entrées et visites mentionnées au programme
- les services d’un guide local francophone
- un accompagnateur ICTAM Bruxelles - Bruxelles
- la prime du Fonds de Garantie
- la TVA actuellement d’application

FRAIS A PREVOIR
- les boissons et toute dépense à caractère personnel
- les pourboires : 90 EUR

A CONSEILLER
- Nous vous conseillons de souscrire une assurance voyage annulation et assistance pour vos voyages à forfait.
- L’assurance temporaire facultative MAPFRE-ICTAM TRAVEL INSURANCE Full Option All Risks (REF GTICTA-FR-20181101) : bagages, accidents, maladies, rapatriement et assistance, ANNULATION : capital assuré à 100% sans franchise et ANNULATION All Risks : capital assuré à 75% sans franchise (détails dans la police d’assurance). Prime : 495 EUR
Veuillez noter que l’offre de l’assureur Mapfre est sujette à la disponibilité et/ou des modifications du produit et de la prime d’assurance.

Prix basés sur les taxes et tarifs aériens et services terrestres dans le pays de destination, connus en janvier 2019 pour octobre 2019 et le taux de change de 1 EUR = 1,15 USD pour les services terrestres et pour un voyage en groupe de minimum de 15 personnes. L’éventuelle annulation du contrat par manque du nombre minimum nécessaire de participants se fera au plus tard 20 jours avant la date de départ.
- Ce voyage ne convient pas aux personnes à mobilité réduite.
- Un acompte de 30 % du prix du voyage forfaitaire sera facturé à la confirmation du voyage, la facture de solde sera envoyée en général 30 jours avant la date de départ.

- Le voyageur peut résilier à tout moment le contrat avant le début du voyage à forfait moyennant le paiement de frais de résiliation comme indiqué dans nos conditions particulières.
- Pour les autres conditions de voyage, voir nos conditions générales.
- L’ordre des visites peut être quelque peu modifié. Cependant, vous verrez toujours ce qui est prévu au programme.

FORMALITES
Votre passeport international doit être valable au moins 6 mois après votre retour.
Pas besoin de visa pour les personnes ayant la nationalité belge.
L’obtention d’un nouveau passeport international prend 4 semaines. Faites votre demande à temps.

SANTE
Aucune vaccination n’est obligatoire.

CLIMAT
Nous visitons la Corée pendant la magnifique période de l’automne (de fin septembre à début novembre).




La carte

retour => cliquez sur la carte

Accueil | Plan du site | Destinations | Détail | Prix | Conditions Générales | Début de page

Rue de la Montagne 52
1000 Bruxelles
tel : 00-32-2-548 98 98
fax : 00-32-2-511 12 98
e-mail : info@ictam.com
aut. A1198