.

VOYAGE CULTUREL EN GROUPE

L'AUTOMNE AU JAPON

Temples, sanctuaires et jardins

  • Les hauts lieux du Japon
  • Déplacements intérieurs par des moyens de transport fort variés : trains ultra-rapides, cars, bateaux
  • A l’automne, la plus belle saison !
  • Deux magnifiques fêtes traditionnelles à Nikko et Kyoto !
  • Vols directs avec All Nippon Airways

15 jours - Départ : 14 octobre 2019


Pays de contrastes, à la fois ultramoderne et merveilleusement attaché au respect de ses traditions, le Japon cache derrière ses buildings ou au milieu de ses campagnes des chefs-d’œuvre d’art dans ses temples, ses monastères et ses jardins.

.

Détails du programme - 14 octobre 2019 -

version 01/02/19 15:31

1er jour, lundi 14 octobre : BRUXELLES - TOKYO

Rendez-vous à l’aéroport de Zaventem pour notre départ par vol de nuit régulier ANA (All Nippon Airways) à destination de TOKYO.

2e jour, mardi 15 octobre : TOKYO (D)

Arrivée en fin d’après-midi à l’aéroport international de Narita. Accueil par votre guide francophone et transfert à l’hôtel. Dîner et logement au Metropolitan Hôtel**** (Tokyo).

3e jour, mercredi 16 octobre : TOKYO - excursion à Nikko (B, D)

Excursion en autocar à NIKKO, petite bourgade de montagne, où les temples syncrétiques (à la fois bouddhique et shintô) témoignent à la fois de la tolérance religieuse et des fastes de la puissante famille des shoguns Tokugawa. Visite du mausolée Tôshô gû, consacré à la gloire de Tokugawa Ieyasu (1542-1616), fondateur de la dynastie Tokugawa (1603-1868).
Le grand festival d’automne ou la parade des 1000 Samouraïs attire en ces lieux chaque année des centaines de figurants en costumes traditionnels pour prendre part à la représentation des funérailles de Tokugawa Ieyasu. Les plus ou moins 800 participants, ornés de leurs tenues de samouraïs paradent solennellement, transportant une châsse depuis le reliquaire de Futarasan-jinja jusqu’à celui de Otabisho, distant d’un kilomètre, illustrant ainsi le Japon du 17e siècle. Ensuite, visite d’une brasserie de saké.
Retour à Tokyo. Dîner. Logement au Metropolitan Hôtel**** (Tokyo).

4e jour, jeudi 17 octobre : TOKYO (B, D)

Journée consacrée à la visite de la capitale. L’ancienne Edo fut pendant 350 ans le siège des shoguns Tokugawa. Lors de la “révolution Meiji” (1868), Edo devient la nouvelle capitale impériale, rebaptisée sous le nom de Tokyo, c’est-à-dire “la capitale de l’Est”. C’est une des plus grandes villes du monde avec ses 13 millions d’habitants : une ville passionnante et cosmopolite où ancien et nouveau cohabitent. Journée résolument haute en contrastes!
Le matin, nous passons par le siège du gouvernement métropolitain de Tokyo, réalisé de la main de Kenzo Tange. Cet hôtel de ville, par ses 48 étages, l’édifice le plus haut de la ville jusqu’en 2006, dispose de plateformes d’observations offrant une vue époustouflante.
Puis visite du sanctuaire impérial Meiji Jingû, de style classique shinto, consacré au réformateur du Japon moderne. A proximité, nous faisons une balade à travers le quartier Aoyama, surtout connu pour ses boutiques de mode.
N’oublions pas non plus le Musée national, sans conteste le musée le plus complet et le plus intéressant de tout le Japon ! L’après-midi, nous visitons encore le quartier populaire d’Asakusa et son temple Sensôji, également connu sous le nom de temple d’Asakusa Kwannon. Depuis le bus, nous aurons une vue sur les remparts et les jardins du palais impérial.
En fin d’après-midi, promenade dans le quartier de Ginza.
Dîner. Logement au Metropolitan Hôtel**** (Tokyo).

5e jour, vendredi 18 octobre : TOKYO - KAMAKURA - HAKONE (B, D)

Départ en car pour KAMAKURA, le siège du gouvernement militaire bakufu (1192-1333), où nous allons d’abord admirer le “Daibutsu” ou le Grand Bouddha de bronze du temple de Kôtoku-In érigé en 1252. La statue, autrefois protégée par une puissante construction en bois, représente Amida (le Bouddha Amitabha en sanscrit). Ensuite, nous nous dirigeons vers le temple Hase Kannon, qui abrite la statue vénérée de Kannon aux onze visages.
Continuation pour la région du célèbre mont Fuji - le Fuji-san. A l’arrivée à HAKONE, nous visitons la vallée d’Owakudani avec une promenade en bateau sur le lac Ashi et l’ascension en téléphérique au mont Komaga-dake.
Dîner et logement à l’hôtel Lectore Gora****. (Hankone)

6e jour, samedi 19 octobre : HAKONE - KYOTO - NARA (B, D)

Aujourd’hui, votre bagage principal sera acheminé séparément à votre hôtel à Hiroshima pour la nuit d’après-demain. Veuillez préparer votre bagage à main pour ces deux nuitées.
Transfert à la gare d’Odawara d’où nous partons en train à grande vitesse pour KYOTO, l’ancienne capitale impériale du Japon fondée en 794. Continuation en autocar vers Nara.
NARA est la première capitale permanente (710-794) du pays. L’ancienne capitale, Heijokyo, ne garda son statut que moins d’un siècle avant que le siège de l’empire ne fut transféré à Kyoto, mais cette période constitue cependant l’un des apogées de la civilisation japonaise. Nous nous rendons au Todaiji, siège de la secte Kegon, dont le principal temple, le Daibutsuden, la plus grande construction en bois du monde, abrite une statue géante du Bouddha Vairocana (ou Birushana Bosatsu), la plus grande statue de Bouddha en bronze du Japon. Puis visite du sanctuaire de Kasuga qui fut à l’origine le temple tutélaire de la famille Fujiwara qui aida à fonder Nara. Ce temple shinto peint en vermillon est entouré de trois mille lanternes de fer, de bronze, de bois ou de pierre. Les nombreux daims du parc de Nara sont considérés comme les messagers des dieux, et vénérés comme tels.
Dîner. Logement à l’hôtel Nikko*** (Nara).

7e jour, dimanche 20 octobre : NARA - KOYASAN (B, D)

Continuation des visites de Nara avec la visite du Kofukuji avec sa pagode élégante à cinq étages. En route, nous faisons une halte inoubliable au village d’Ikaruga, site du fabuleux temple de Hôryu-ji, datant de la période Asuka (593-710) et donc antérieur à la fondation de Nara. Le Hôryu-ji fut fondé en 607 par le prince Shotoku. Ce fabuleux temple est un des berceaux du bouddhisme japonais et le plus ancien ensemble de bâtiments de bois au monde. Visite des deux grandes fondations occidentale et orientale, le Sai-in (temple de l’Ouest) et le To-in (temple de l’Est). Continuation pour le mont KOYA (Koya-san), la grande montagne sacrée du bouddhisme shingon, où nous arrivons en fin d’après-midi. Dîner végétarien et logement “à l’auberge” (shukubo) du temple Henjokoin (chambre style japonais).

8e jour, lundi 21 octobre : KOYASAN - HIROSHIMA (B, D)

Tôt le matin, nous assistons aux prières des moines. Après le petit déjeuner japonais, promenade dans le cimetière bouddhique planté de cyprès millénaires jusqu’au Toro do (salle des lampes) et à l’Okuno-in, le plus sacré des bâtiments du Koya san, puisqu’il s’agit du mausolée de Kobo Daishi ou Kukai (774-835), fondateur de la secte Shingon. Ensuite, visite du Kongobuji, établi par Kukai et maintenant la résidence du chef abbé du Koyasan.
Départ en autocar pour OSAKA où nous prenons le train à grande vitesse pour Hiroshima. En début de soirée, arrivée à HIROSHIMA.
Dîner. Logement à l’hôtel Granvia**** (Hiroshima).

9e jour, mardi 22 octobre : HIROSHIMA - excursion à MIYAJIMA (B, D)

Le matin, visite du musée de la bombe A et du parc du Mémorial de la Paix (Peace Memorial Park), un espace émouvant rappelant les horreurs de la première bombe atomique (6 août 1945). Le Genbaku Dome ou dôme de la bombe A, le seul édifice qui ait partiellement résisté à la force de l’explosion, est conservé en guise de témoignage.
En fin de matinée, départ pour Miyajimaguchi où nous prenons le ferry vers l’île de MIYAJIMA. L’après-midi, visite du sanctuaire “flottant” d’Itsukushima, fondé par le clan Heike du temps de sa grandeur. Avec son grand portique torii, il constitue une des vues les plus célèbres du Japon.
Nous rejoignons le port à pied pour reprendre le ferry pour Miyajimaguchi d’où nous rentrons en autocar à Hiroshima.
Dîner. Logement à l’hôtel Granvia**** (Hiroshima).

10e jour, mercredi 23 octobre : HIROSHIMA - MER INTERIEURE de SETO - KURASHIKI (B, D)

Après le petit déjeuner, nous partons en autocar via le pont Shimanami pour les îles d’Omishima et Ikuchijima dans la mer intérieure de Seto (Seto Naikai). Visite du sanctuaire shinto d’Oyamazumi, dédié aux dieux qui protègent les marins et les soldats. Nous nous arrêtons aussi pour la visite du beau musée d’Art de Hirayama Ikuo. Par le spectaculaire pont de Seto Ohashi, nous regagnons Honshu.
Continuation pour KURASHIKI, petite ville romantique à l’architecture traditionnelle intacte, qui possède de merveilleux musées aménagés dans d’anciens entrepôts de riz. Dans le centre, vous retrouverez le Japon d’autrefois : canal et petits ponts de pierre, entrepôts et greniers à riz aux murs de torchis, étroites ruelles bordées de maisons traditionnelles.
Dîner. Logement au Royal Art Hotel**** (Kurashiki).

11e jour, jeudi 24 octobre : KURASHIKI - OSAKA (B, D)

Le matin, visite à pied de KURASHIKI où les magnifiques entrepôts ont été transformés en musées, comme le musée Ohara, dont la collection fut constituée en 1930 par l’industriel Ohara Magosaburo. Ensuite, départ en autocar pour Osaka. Arrêt et visite du château Himeji. Ce “château du Héron blanc” est l’un des plus vieux édifices du Japon médiéval et est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.
Continuation vers OSAKA. A notre arrivée, nous faisons un tour d’orientation pour découvrir l’époustouflante architecture contemporaine d’Osaka. L’Umeda Sky Building Observatory Deck offre une vue impressionnante sur la mégapole.
Le soir, nous faisons un tour en autocar dans le quartier animé de Namba. Dîner. Logement à l’hôtel Elsereine**** (Osaka).

12e jour, vendredi 25 octobre : OSAKA - KYOTO (B,D)

En autocar en direction de Kyoto où nous commençons les visites. La ville moderne aux larges avenues garde le plan géométrique hérité de la période Heian et inspiré par la géomancie chinoise.
Nous visitons d’abord le Tofukuji qui, fondé en 1236, est considéré comme un des cinq principaux temples zen de Kyoto. Ensuite, le Sanjusangendo (“Salle des trente-trois portées”), qui doit son nom aux 33 (sanju-san) espaces entre les piliers du bâtiment. Ses 999 Kannon de bois entourent un Kannon assis à mille bras, œuvre de Tankei, le plus célèbre sculpteur du 13e siècle.
Visite du sanctuaire shinto Fushimi Inari, connu surtout pour ses milliers de torii vermillon formant une allée sur la colline sur laquelle le temple est construit.
En fin d’après-midi, l’autocar nous déposera dans le quartier de Gion. Une promenade à pied terminera cette magnifique journée.
Dîner. Logement à l’hôtel New Miyako**** (Kyoto).

13e jour, samedi 26 octobre : KYOTO (B, D)

Nous allons d’abord vers le nord de la ville où se trouve le temple Sanzen-in, idylliquement situé et fondé au 9e siècle par le moine Saicho qui introduisit le bouddhisme Tendai au Japon en 804. Nous visitons également dans cette partie de la ville le Jakko-in, couvent féminin où se retira au 12e siècle l’impératrice Kenreimon-in du clan Taira. En 1185, les Taira furent exterminés dans une bataille navale avec les Minamoto. Kenreimon-in, la seule survivante, fut admise au couvent où elle séjourna jusqu’à sa mort 27 ans plus tard. Ensuite, nous nous installons à nos places réservées à proximité du Palais impérial pour assister au festival Jidai, un des trois plus importants de Kyoto. Dans un cortège historique qui part du Palais impérial de Kyoto, figurent quelques 2000 participants en costumes traditionnels, issus des différentes périodes qui ont jalonné les 1200 années d’existence de la ville. Un spectacle fascinant, embelli d’innombrables détails s’offre à nos yeux.
Puis le Pavillon d’Argent ou Ginkakuji, construit en 1482 par le shogun Yoshimasa pour y établir sa maison de campagne. Après sa mort, la villa fut transformée en école pour la secte bouddhiste Rinzai. L’autre bâtiment dans son enceinte est le Togu-dô, le prototype des pavillons du thé. Le cha-no-yu ou la “cérémonie du thé” -en fait l’art du thé- passe pour être né là sous l’influence de Shuko, moine zen.
Plus loin, visite du sanctuaire Heian Jingu, curieuse réplique à petite échelle du premier palais impérial de Kyoto de 794. D’où l’influence chinoise. Ce sanctuaire shinto fut construit en 1895 pour commémorer le onze centième anniversaire de l’établissement de la capitale à Kyoto et il est dédié à l’empereur Kammu, fondateur de Kyoto, ainsi qu’à l’empereur Komei, père de l’empereur Meiji. A l’arrière du sanctuaire se trouve un beau jardin japonais.
Dîner. Logement à l’hôtel New Miyako**** (Kyoto).

14e jour, dimanche 27 octobre : KYOTO - OSAKA (B, D)

Ce matin, nous nous dirigeons vers le célèbre Pavillon d’Or ou Kinkakuji, chef-d’œuvre d’harmonie dont la beauté parfaite fut célébrée par Mishima. Ce fut d’abord une villa impériale, transformée en temple Zen après la mort en 1408 de Yoshimitsu, troisième shogun Ashikaga.
Nous continuons nos visites avec le temple Ryoanji (Temple du Dragon pacifique), son jardin zen de sable et de rochers (jardin sec : kare sansui). Quinze pierres sont disposées en cinq groupes sur une aire de sable symbolisant la mer.
Par après nous découvrons le château de Nijo dont l’histoire se confond avec celle des shoguns. Construit en 1603 pour servir de résidence au premier shogun de la dynastie Tokugawa, Ieyasu, lors de sa nomination par l’empereur au rang de Seii-Tai-Shogun (littéralement : “Commandant en chef du Corps expéditionnaire contre les Barbares”), il resta aux mains des Tokugawa jusqu’à la restauration Meiji, en 1868. Le château est, à juste titre, célèbre pour ses bâtiments aux proportions harmonieuses ornées de fusuma (écrans coulissants) superbes, pour ses très belles peintures de l’école de Kano et pour ses vastes jardins. Aujourd’hui, nous visitons encore un autre temple dédié à Kannon, la version féminine japonaise d’Avalokitésvara, bodhisattva de la compassion universelle : le temple Kiyomizu-dera à la puissante architecture de bois, qui domine toute la ville. Un temps fort de ce voyage : nous assisterons à la typique cérémonie du thé dans le temple Kodaiji. En effet, au Japon, la dégustation du thé est élevée au rang d’art.
Finalement, transfert à Osaka d’où nous prendrons notre vol retour demain matin.
Dîner et logement à l’hôtel Green Rich***sup. (Osaka).

15e jour, lundi 28 octobre : OSAKA - TOKYO - BRUXELLES

Transfert matinal (pas de petit déjeuner prévu) à l’aéroport d’Osaka Itami et départ par vol régulier All Nippon Airlines pour Tokyo. Correspondance avec la même compagnie pour Bruxelles. Arrivée l’après-midi à l’aéroport de Zaventem à la fin d’un magnifique voyage.

Prix et conditions - 14 octobre 2019 -

Prix par personne : 5850 EUR
Supplément single : 795 EUR

COMPRIS DANS LE PRIX
- les vols de ligne de ANA en classe économique : Bruxelles - Tokyo (11h30) et Osaka - Tokyo - Bruxelles (15h25)
- les taxes d’aéroport actuelles à Bruxelles, Tokyo et Osaka : 57,77 EUR
- 13 nuits d’hébergement dans les hôtels 3* ou 4* mentionnés (normes locales) ou similaires toutes les chambres avec bain ou douche et W.-C., sauf à Koyasan (sanitaire partagé)
- la demi-pension avec les repas mentionnés dans le programme : B (12 x petit déjeuner) et D (13 x dîner, souvent dans des restaurants locaux)
- tous les transports et transferts sur place
- toutes les entrées et visites mentionnées (dans les villes pas nécessairement dans le même ordre)
- les places réservées pour le festival Jidai à Kyoto (sous réserve des conditions météorologiques)
- les services d’un guide local francophone
- un accompagnateur ICTAM de Bruxelles à Bruxelles
- la prime du Fonds de Garantie
- la TVA actuellement d’application

FRAIS A PREVOIR
- les boissons et toute dépense à caractère personnel
- les repas non compris : les déjeuners (comptez entre 1500 et 2000 yens pour un déjeuner léger)
- les pourboires : 100 EUR

A CONSEILLER
- Nous vous conseillons de souscrire une assurance voyage annulation et assistance pour vos voyages à forfait.
- L’assurance temporaire facultative MAPFRE-ICTAM TRAVEL INSURANCE Full Option All Risks (REF GTICTA-FR-20181101) : bagages, accidents, maladies, rapatriement et assistance, ANNULATION: capital assuré à 100% sans franchise et ANNULATION All Risks : capital assuré à 75% sans franchise (détails dans la police d’assurance).
Prime : 660 EUR
Veuillez noter que l’offre de l’assureur Mapfre est sujette à la disponibilité et/ou des modifications du produit et de la prime d’assurance.

Prix basés sur les taxes et tarifs aériens et services terrestres dans le pays de destination, connus en janvier 2019 pour 2019 et le taux de change du JPY de 1 EUR = 130 yens pour les services terrestres et pour un voyage en groupe de minimum de 15 personnes. L’éventuelle annulation du contrat par manque du nombre minimum nécessaire de participants se fera au plus tard 20 jours avant la date de départ.
- Ce voyage ne convient pas aux personnes à mobilité réduite.
- Un acompte de 30 % du prix du voyage forfaitaire sera facturé à la confirmation du voyage, la facture de solde sera envoyée en général 30 jours avant la date de départ.
- Le voyageur peut résilier à tout moment le contrat avant le début du voyage à forfait moyennant le paiement de frais de résiliation comme indiqué dans nos conditions particulières.
- Pour les autres conditions de voyage, voir nos conditions générales.
- L’ordre des visites peut être quelque peu modifié. Cependant, vous verrez toujours ce qui est prévu au programme.


FORMALITES
Votre passeport international doit être valable au moins pendant la durée de votre voyage.
Pas de visa pour les personnes de nationalité belge.
L’obtention d’un nouveau passeport international belge prend plus au moins 2 semaines. Faites votre demande à temps.

SANTÉ
Aucune vaccination n’est obligatoire.




La carte

retour => cliquez sur la carte

Accueil | Plan du site | Destinations | Détail | Prix | Conditions Générales | Début de page

Rue de la Montagne 52
1000 Bruxelles
tel : 00-32-2-548 98 98
fax : 00-32-2-511 12 98
e-mail : info@ictam.com
aut. A1198